La notation de votre entreprise2019-12-02T14:36:11+00:00

La notation de votre entreprise

Spread Ratings répond aux besoins des entreprises cotées et non cotées pour une notation crédit dans le cadre de leurs émissions obligataires. La note attribuée au terme du processus de notation est une base de référence standardisée à l’intention des investisseurs pour leur mesure de risque.

la notation financière

Spread Ratings évalue la capacité d’un émetteur à rembourser sa dette à long terme et à court terme grâce à des méthodologies spécifiques appliquées par nos analystes.

Nos notations long terme suivent une échelle classique et lisible de AAA à D. Nous avons mis en place une échelle innovante spécifique pour la notation Court Terme.

Notation Long Terme

Notre méthodologie long terme s’articule autour de l’analyse de deux types de risques : le risque financier et le risque opérationnel. L’analyse financière s’articule autour de ratios prospectifs et de l’analyse de trésorerie. L’analyse opérationnelle est une analyse qualitative qui positionne la société, son modèle d’activités et sa stratégie dans son contexte pour les années à venir. La notation finale prend en compte ces deux analyses.

Nos notations sont prospectives et analysent le contexte macro-économique du secteur.

Nos notes de crédit sont utilisées par les investisseurs institutionnels dans leurs analyses de risque au titre de leurs investissements.

Notre méthodologie long terme

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX

Spread Ratings innove et introduit une nouvelle métholodogie long terme dédiée aux sociétés holdings (« investment holding companies »).

Notre méthodologie spécifique Holding

Notation Court Terme

La note crédit s’applique au programme d’émission NEU CP (Negotiable European Commercial Paper), le marché des titres négociables à court et moyen terme, anciennement dénommé marché des billets de trésorerie.

La réforme du marché des billets de trésorerie date de juillet 2016 et ouvre le marché à un plus large nombre d’émetteurs français et internationaux. Elle a comme objectif d’élargir l’accès aux émetteurs, jusque-là réservé aux grandes entreprises. Le processus d’accès et la documentation ont été simplifiés pour soutenir les entreprises françaises dans leur croissance en diversifiant leurs sources de financement court terme.

Les nouveaux textes prévoient la possibilité pour les émetteurs de se faire noter par les agences de notation enregistrées par l’ESMA et répondant aux critères d’éligibilité définis par la Banque de France.

En savoir plus

Spread Ratings est présent sur ce marché, avec une première notation de Fimalac en juin 2017

Un vrai facteur différentiant

Notre agence a publié une méthodologie court terme spécifique qui intègre une analyse fine de la situation de la trésorerie de l’entreprise. Quand les grandes agences se contentent de demander des lignes de back-up pour sécuriser la solvabilité de la dette court terme, nos équipes analysent la liquidité de l’entreprise et son profil crédit.

Cette double analyse détaillée permet aux investisseurs de mieux comprendre les risques avant d’investir. En effet pour nous, il n’y a pas de lien automatique entre les notations long terme et court terme, et notre échelle de notation court terme est constituée de 5 échelons et non de 3.

Deux émetteurs avec des notes similaires long terme peuvent avoir des notations court terme différentes.

Notre méthodologie court terme
Notre grille de notations court terme
Statistiques et matrices de transition
Notations

Pourquoi une note ?

Les notations financières s’adressent désormais à l’ensemble des entreprises, cotées et non cotées, et particulièrement à celles qui recherchent des sources alternatives de financement sur les marchés financiers.

Pour une première notation

Dans le cadre de la diversification de leurs sources de financement, les sociétés peuvent prendre l’initiative de demander à une ou plusieurs agences une note de crédit.

En effet, la note de crédit est un critère d’investissement.

Certains prêteurs exigent une note de crédit avant de s’engager.

Pour les grands émetteurs

Pour les entreprises déjà notées, les Articles 8c et 8d de la Directive Européenne n°462/2013  demandent aux émetteurs de considérer pour une deuxième notation une agence alternative aux 3 grandes.

Le marché des NEU CP

Le marché des titres négociables à court terme (NEU CP –Negotiable European Commercial Paper) offre un levier de diversification des sources de financement des entreprises émettrices ainsi que des supports de placement à la disposition des investisseurs, en euro et en devises. Les titres sont admis en garantie des opérations de refinancement de l’Eurosystème sous certaines conditions.

En savoir plus

La notation crédit est un des critères sur lesquels se fondent les investisseurs lorsqu’ils décident l’allocation de leurs actifs. La note a une valeur réglementaire pour des investisseurs eux-mêmes réglementés. En mandatant Spread Ratings pour une notation de son programme d’émission NEU CP, l’entreprise émettrice n’a pas l’obligation de payer une notation long terme en sus de la notation court terme. Cette dernière, suffisante à l’émission de son programme, bénéficie d’un processus opérationnel adapté à sa taille d’activité et est fournie à un prix équilibré.

Dans le cadre de la présentation du programme d’émission, doivent être précisés le plafond de l’encours, la devise, les caractéristiques des titres émis. Les éventuels arrangeurs, agents placeurs et domiciliataires ainsi que la notation éventuelle du programme ou le garant des titres émis.

Si la société a des titres cotés ou est elle même cotée ou si ses titres sont garantis par un tiers, la société n’a pas l’obligation de se faire noter.

“ Une première notation est donc bien une démarche volontaire, engageante auprès du marché, et qui doit à ce titre respecter des contraintes de communication spécifiques. ”  Julien Rérolle.

Processus de notation

Le processus de notation dure entre 4 et 6 semaines. Il prend en compte les éléments quantitatifs des derniers bilans financiers et apprécie les éléments de marché concurrentiels, le business model, l’organisation interne et les éléments financiers prévisionnels.

Les documents demandés

Documentation financière :

  • L’organigramme de consolidation comptable
  • Les 3 derniers comptes consolidés ou sociaux annuels audités avec leurs annexes
  • Les 2 derniers comptes consolidés ou sociaux semestriels et trimestriels si disponibles
  • Le Business plan sur les 3 prochaines années

Documentation juridique :

  • La documentation financière
  • L’organigramme juridique
  • Le projet ou prospectus d’émission
  • Les contrats de financement au bilan et hors bilan

Calendrier

Le calendrier de la notation est décidé au tout début du travail de notation. Il permet de prévoir les différents rendez-vous avec la direction financière et les échanges à prévoir au cours de l’analyse.